Wetenschappelijke boeken

De Universitaire Stichting kan subsidies verlenen om bij te dragen in de kosten voor het uitgeven van wetenschappelijke werken in boekvorm. De subsidie kan enkel toegekend worden aan werken die aantoonbaar voortkomen uit onderzoek in een Belgische onderzoekseenheid. 

OPGELET:  De aanvragen voor het subsidiëren van wetenschappelijke boeken dienen te worden ingediend door middel van een "online" systeem. Dit systeem zal zowel voor de aanvragers als voor de administratie van de Universitaire Stichting het werk vergemakkelijken. 

Klik deze link naar het indiensysteem, waar het reglement, een beschrijving van de te volgen procedure en de online formulieren voor het indienen van aanvragen beschikbaar zijn. 

Opmerkingen over het nieuwe systeem, correcties en suggesties voor verbetering zijn welkom. Gelieve deze te zenden aan fu.us@universityfoundation.be.

Boeken, gesubsidieerd door de Universitaire Stichting.

Wat volgt is een lijst van boeken die recent gesubsidieerd werden door de Universitaire Stichting. De boeken zijn gesorteerd op jaar van uitgave en alfabetisch per titel. Een uitgebreide lijst van vroeger gesubsidieerde werken vindt men onder de rubriek "Archief publicaties".

Andrea CAVAZZINI & Jonathan SOSKIN (Presses Universitaires de Liège 2016)

Note sur M. Bergson et la philosophie bergsonienne & Note conjointe sur M. Descartes et la philosophie cartésienne.    Au-delà de l’apologie circonstancielle du bergsonisme contre ses adversaires rationalistes et thomistes, les deux textes testamentaires de Charles Péguy constituent l’une des traversées les plus éloquentes, inséparable d’une reprise originale, de la philosophie de Bergson. Le gérant des Cahiers de la Quinzaine y renouvelle la métaphysique du temps depuis une analyse critique de la société de son temps.

Louis CARRÉ & Alain LOUTE (Presses Universitaires du Septentrion 2016)

Quand il s'agit de rendre compte, par-delà les calculs intéressés de l’homo oeconomicus, de la manière dont tiennent les sociétés humaines, donner et reconnaître apparaissent comme deux dimensions constitutives de l’agir social. Mais du don et de la reconnaissance, il convient aussi, avant d’en appeler à leur syncrétisme, d’en interroger les proximités et les distances, ainsi que leurs consistances respectives. Par exemple, dira-t-on d’un don sans retour ou d’une reconnaissance sans réciprocité qu’ils sont encore dignes de ces noms ?

Bieke WILLEM (Brill, Boston 2016)

In El espacio narrativo en la novela chilena postdictatorial, Bieke Willem undertakes an analysis of the representation of space to identify a change in the poetics of recent fiction in Chile.

Anne-Emanuelle CEULEMANS & Grégory EMS (Presses Universitaires de Rennes 2016)

Cette étude envisage différentes pistes pour expliquer les raisons de la présence prégnante de la musique comme motif figuratif dans les emblèmes des élèves des jésuites en Belgique au XVIIe siècle, dans les corpus de Bruxelles et de Courtrai. La métaphore musicale, grâce à tout ce qu’elle charrie de sens, de connotations ou d’effets, est souvent apparue aux collégiens comme un motif privilégié pour exprimer leur pensée.

Jean-Michel COUNET, Elen Dania DIOTTE BESNOU & Daniel PROULX (EME éditions 2016)

À l'heure où divers discours suggèrent un « retour du féminin », et alors que certains suggèrent que ce « féminin » de l'Être relève d'une forme spécifique d'amour érotique, la philosophie académique est amenée à se positionner. Dans quelle mesure peut-on affirmer que le rapport de la femme au monde, au corps, à l'amour, à la spiritualité, à la vérité ou à la sagesse diffère de celui de l'homme ?

Valérie LEYH (Erich Schmidt Verlag 2016)

Geräusch, Gerücht, Gerede Formen und Funktionen der Fama in Erzähltexten Theodor Storms und Arthur Schnitzlers.   Seit der Antike sind Schriftsteller von der Fama fasziniert: Ob als allegorische Kunstfigur oder als anthropologisches Phänomen sozialer Kommunikation, sie findet Eingang in die unterschiedlichsten literarischen Werke.

Vivian LISKA (Indiana University Press 2016)

In German-Jewish Thought and Its Afterlife,Vivian Liska innovatively focuses on the changing form, fate and function of messianism, law, exile, election, remembrance, and the transmission of tradition itself in three different temporal and intellectual frameworks: German-Jewish modernism, postmodernism, and the current period. Highlighting these elements of theJewish tradition in the works of Franz Kafka, Walter Benjamin, Gershom Scholem, Hannah Arendt, and Paul Celan, Liska reflects on dialogues and conversations between them and on the reception of their work.

Guillaume LEJEUNE (CNRS Editions 2016)

Contrairement à une idée reçue, Hegel n’est pas un penseur perdu dans des abstractions logiques. La folie, la mort et l’éducation sont au centre de la pensée du philosophe allemand et forment un ensemble cohérent, concourant à caractériser l’homme comme une nature en conflit entre une particularité figée et un universel auquel il lui faudrait s’élever.

Kim OOSTERLINCK & Antony BULGER (Yale University Press, New Haven & London 2016)

In 1918, the Soviet revolutionary government repudiated the Tsarist regime's sovereign debt, triggering one of the biggest sovereign defaults ever. Yet the price of Russian bonds remained high for years. Combing French archival records, Kim Oosterlinck shows that, far from irrational, investors had legitimate reasons to hope for repayment. Soviet debt recognition, a change in government, a bailout by the French government, or French banks, or a seceding country would have guaranteed at least a partial reimbursement.

Sophie DUFAYS (Editorial Biblos 2016)

Este libro ofrece un análisis detallado del personaje infantil y de su percepción en dos obras maestras del cine argentino reciente: La ciénaga de Lucrecia Martel (2001) y La rabia de Albertina Carri (2008). Por una parte, se inscribe la mirada monstruosa y melancólica de la infancia que proyectan estas obras en una tradición narrativa argentina previa, una tradición sobre todo literaria, con la excepción de La caída de Torre Nilsson (1959).

Marc GROENEN (Académie Royale des sciences, des lettres & des beaux-arts , Bruxelles 2016)

Ce travail de synthèse consacré à l’art du Paléolithique supérieur sur parois rocheuses est le fruit de vingt années de recherche dans les grottes françaises et espagnoles. Le premier objectif de l’ouvrage est de déterminer le statut des peintres, graveurs et sculpteurs de cette période, le second de comprendre les intentions qui ont conduit à orner les réseaux souterrains. La diversité des thèmes figurés, la qualité graphique des images, la maîtrise technique permettent de penser que les oeuvres pariétales sont le fait de personnes formées à l’art de la représentation.

Grégory EMS (Presses Universitaires de Louvain 2016)

La symbolique du prince chrétien dans les expositions emblématiques du collège des jésuites de Bruxelles sous la régence de Léopold-Guillaume (1647-1656).   Au XVIIe siècle, les élèves du collège jésuite de Bruxelles exposaient publiquement dans la rue les emblèmes qu'ils réalisaient, notamment à la gloire de la dynastie habsbourgeoise au pouvoir.

Sébastien MOUREAU (Edizioni del Galluzzo 2016)

Vol. 1 Etude. Vol. 2 Edition critique et traduction annotée.    Le De anima alchimique est un ouvrage d'alchimie faussement attribué à Avicenne. Il s'agit de la compilation et de la traduction latine (l'ordre de ces deux étapes est inconnu) de trois traités arabes perdus à ce jour.

Christine MACHIELS (Presses Universitaires de Rennes 2016)

Cet ouvrage étudie la participation des féministes belges, françaises et suisses de la « première vague » au débat public sur la régulation de la prostitution. Au-delà de l’histoire des mouvements proprement dits, l’analyse des sources internes des associations et des personnalités féministes dévoile un champ historique peu exploré, celui des conceptions militantes des sexualités et de leur contrôle social.

Denis PIERET (Presses Universitaires de Liège 2016)

Les frontières de la mondialisation. Gestion des flux migratoires en régime néolibéral.   Depuis la fin de la guerre froide, le nombre de murs, barrières ou clôtures a été multiplié par cinq ; mis bout à bout, ils permettraient de parcourir les trois quarts du périmètre équatorial de la Terre. De nouveaux murs ne cessent d’être construits, y compris en Europe. Pourtant, bien des études s’accordent à répéter l’inutilité de ces renforcements au regard des objectifs annoncés de « sécurisation » de la frontière.

Pagina's